LES FONDATEURS

LES FONDATEURS

Emidio Zorzella

« Bresciano », non seulement par sa naissance mais également par son caractère. Son histoire personnelle et entrepreneuriale est née d’un désir de liberté : la liberté de choisir, d’expérimenter, et une grande volonté de s’impliquer pour l’entreprise. Ajoutez à cela un mélange d’insouciance et de sérieux, d’esprit d’innovation et de confiance en soi, qui va de pair avec un souci du détail et un sens des responsabilités, envers lui-même et envers les autres, une valeur essentielle transmise par ses parents. Il réunit un lien profond avec ses racines dans la région avec un esprit d’entreprise, qu’il n’a pas hérité de sa famille, mais qu’il a développé jour après jour et partagé avec son ami Massimo, avec lequel il a créé Antares Vision.


Une amitié née dans les salles de classe universitaires, et qui perdure encore aujourd’hui, à travers des réunions de travail et des défis complexes, relevés avec le caractère taquin de quelqu’un qui a la chance de faire un travail synonyme avant tout pour lui de passion et de plaisir. La passion d’Emidio pour l’optoélectronique s’accompagne d’une passion pour la musique. Il joue du clavier avec un grand nombre de collègues, avec lesquels il a formé plusieurs groupes qui jouent le soir dans les salles de répétition de la société.

Massimo Bonardi

Né à Iseo, sur le lac du même nom, il a grandi à Monte Isola, où il vit encore. De sa famille, il a hérité d’un esprit concret et d’une éthique de travail, associés à une capacité d’avancement qui explique en partie son histoire personnelle et entrepreneuriale. Contrairement à Emidio, il est plus instinctif, il aime relever des défis et lorsqu’il se fixe un objectif, il s’y consacre sans réserve jusqu’à l’atteindre.

Il s’agit d’un trait de son caractère qu’il manifeste également dans sa grande passion pour le sport: course à pied, vélo, natation, qu’il poursuit pendant son temps libre ; cette pratique sportive a influencé de nombreuses personnes qui travaillent avec lui, créant des groupes amateurs dans différents sports. Lorsqu’il parle de travail, le mot qu’il emploie le plus souvent est jouer, mais il ne doit pas être compris comme une expression superficielle, mais comme la volonté de ne pas se prendre trop au sérieux, en expérimentant le travail comme une saine compétition, où la consolidation d’équipe est plus importante que la position dominante.

Massimo Bonardi

Né à Iseo, sur le lac du même nom, il a grandi à Monte Isola, où il vit encore. De sa famille, il a hérité d’un esprit concret et d’une éthique de travail, associés à une capacité d’avancement qui explique en partie son histoire personnelle et entrepreneuriale. Contrairement à Emidio, il est plus instinctif, il aime relever des défis et lorsqu’il se fixe un objectif, il s’y consacre sans réserve jusqu’à l’atteindre.

Il s’agit d’un trait de son caractère qu’il manifeste également dans sa grande passion pour le sport: rcourse à pied, vélo, natation, qu’il poursuit pendant son temps libre ; cette pratique sportive a influencé de nombreuses personnes qui travaillent avec lui, créant des groupes amateurs dans différents sports. Lorsqu’il parle de travail, le mot qu’il emploie le plus souvent est jouer, mais il ne doit pas être compris comme une expression superficielle, mais comme la volonté de ne pas se prendre trop au sérieux, en expérimentant le travail comme une saine compétition, où la consolidation d’équipe est plus importante que la position dominante.

-->